Recherche

6 youtubeurs voyage à suivre

La caméra greffée à la main, les youtubeurs globe-trotteurs nous emmènent avec eux au bout du monde. Mais qui sont-ils ? Découvertes de 6 chaînes youtube qui nous font voyager sans bouger du canapé.

FUN FOR LOUIS
Louis a voyagé en Afrique, en Australie, en Inde, et en Amérique tout cela en trois ans ! Il est le créateur du concept du vlog voyage, soit un carnet de bord vidéo.
TwitterFacebookTumblr Youtube

CASEY NEISTAT
Ce vloggeur un peu fou est connu pour avoir utilisé le budget d’une pub Nike afin de voyager autour du monde avec un ami.Spécialiste des paris fous, il s’est lancé le défi de poster une vidéo par jour.
TwitterFacebookTumblrYoutube

MUNCHIES
Cette chaîne est un peu particulière puisqu’elle ne fait pas découvrir de pays, mais fait voyager les papilles. Initiée par le site Vice, elle propose des plats et des boissons venus des 4 coins du monde mais aussi des expériences parfois étranges (mais toujours drôles).
TwitterFacebookTumblrYoutube

PETER BRAGIEL
C’est l’un des pionniers du blog voyage puisque sa première vidéo remonte à il y a 8 ans. Peter nous fait découvrir ses voyages avec bonne humeur et humour. Il souhaite toujours vivre de manière typique dans le pays où il voyage, ce qui permet de belles découvertes culturelles.
TwitterFacebook –  Youtube

SAILING LA VAGABONDE
Elayna et Riley n’ont pas vraiment d’expérience en navigation, mais pourtant ils décident de se lancer dans un tour du monde sur La Vagabonde, leur voilier. Au programme, de très belles images et beaucoup de rires !
FacebookWordPress – Youtube

ALEX VIZEO
Ce français décide un jour de tout plaquer pour réaliser son rêve : un tour du monde. Sa passion du voyage est communicative et ses conseils, précieux : il donne beaucoup d’astuces pour « voyager autour du monde en sac à dos seul, à plusieurs, en toute sécurité et à petit budget », comme il le dit lui-même.
TwitterFacebookYoutube –Site Internet – Instagram


caroline

Article mis en avant

La Corse-du-Sud recèle de nombreuses merveilles naturelles qui n’en finiront pas de vous couper le souffle. Et il y a en a pour tous les goûts. La Corse-du-Sud est un merveilleux mélange de trésors naturels, de sites préhistoriques, de richesses architecturales, des plages paradisiaques, des possibilités de superbes randonnées, des excursions en mer, des villages typiques perchés dans la montagne : la Corse-du-Sud ne peut que vous offrir des vacances inoubliables.

Cette île est un mélange de rocaille et de volupté, d’austérité et de parfums d’île lointaine. Accrochées à la montagne, isolées dans le maquis, les maisons de pierre et d’ardoise abritent autant de secrets de famille que de souvenirs.

Elle propose ainsi nature et dépaysement avec les calanques de Piana, la réserve de Scandola, le golfe de Porto, l’Alta Rocca, les aiguilles de Bavella. Découverte et culture avec la cité médiévale de Bonifacio et ses hautes falaises blanches, le site préhistorique de Filitosa, l’ancienne citadelle génoise de Sartène. Mais aussi Porto-Vecchio, la « cité du sel », la ville abrite à ses pieds des salins encore exploités, ou encore Ajaccio, capitale de la Corse et ville natale de Napoléon. La Corse du Sud offre aussi des plages paradisiaques, comme la baie de Rondinara aux eaux transparentes et son sable fin, la plage de Palombaggia, Propriano et sa station balnéaire, et bien sur les îles Lavezzi, un archipel paradisiaque.

corse


moi

visiter-a-Boston

Samy, étudiant en Marketing & Management au CEFAM, a choisi de s’expatrier aux Etats-Unis pour continuer ses études. Nous l’avons rencontré pour comprendre ses motivations et son envie de voyager.

Bonjour Samy, peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour, je suis un français de 21 ans expatrié aux USA pour mes études. Je suis actuellement a Northeastern University à Boston pour 2 ans où je fais un Bachelor degree en Marketing & Supply Chain Management. J’ai pû partir grâce à mon école post bac en France, le CEFAM, qui offre de nombreux partenariats avec des écoles américaines sur la cote Est des USA après 3 ans d’études à Lyon.

Qu’est ce qui t’as convaincu de partir aux Etats Unis?

Les États-Unis, c’est mon rêve de gosse. Depuis que je suis jeune, j’ai développé une passion pour le hip hop, le basketball et la culture afro américaine en général. En grandissant j’ai appris que les USA étaient aussi synonyme de plus d’opportunités professionnelles et financières. Je ne voulais pas suivre le chemin traditionnel d’avocat, médecin ou ingénieur, et j’ai ressenti qu’il y aurait plus d’opportunités pour moi là bas.

Qu’est ce que les États-Unis t’apportent de plus que la France?

Je ne trouve pas qu’il y ai de si grandes différences en soi; la plus grande est sûrement celle entre mon campus à la Northeastern University et celui de Renée Cassin en France. Si mon université avait un plus petit campus, mes deux facs ne seraient pas si différentes l’une de l’autre.

Sur le campus, on rencontre tellement de personnes spéciales, avec qui on n’a rien en commun à part notre école. Toutes ces rencontres sont en soi des opportunités profesionnelles. On a tous des statuts sociaux et des univers différents, et chacun a un avis sur tout. Les rencontrer, ça permet une vraie ouverture d’esprit. C’est assez dingue à vivre.

Après les Etats Unis, as-tu prévu une autre destination ?

Apres mon diplôme, j’aimerai avoir le droit de travailler sur le territoire Américain. Mon « American Dream » ne s’arrête pas aux etudes, j’aimerais aussi travailler ici. Si dans quelques années j’ai une situation stable ici, j’aimerais réaliser mon autre reve de gosse et passer quelques années aux Emirats Arabe Unis. Sinon, j’irais là où les opportunités me mènent. En vivant aux États-Unis, j’ai aussi appris à vraiment aimer mon pays et à y apprécier la vie, donc revenir travailler en France est aussi une option.

Si vous aussi vous rêver de partir à l’étranger, le temps d’un échange scolaire ou d’un stage, Shop ze stage propose de belles opportunités à saisir !


caroline
Caroline

Aujourd’hui, nous rencontrons mon amie Catherine, une jeune étudiante française qui a accepté de nous parler de son séjour universitaire en Allemagne.

« Je m’appelle Catherine j’ai 21 ans et je suis inscrite à l’université de Jean Moulin Lyon 3, pour obtenir une licence LEA (Langues étrangères appliquées) en anglais et allemand. J’avais déjà passé un an aux Etats-Unis , avant de commencer mes études, lorsque j’ai appris que Lyon 3 proposait de partir à l’étranger pour valider sa troisième année. Partir parfaire ma troisième langue m’est alors apparu comme une évidence, c’est pourquoi, en septembre, je suis  partie à Leipzig, une ville de l’est de Allemagne.

L’Allemagne est selon moi le pays européen qui a le mieux su gérer la crise économique. Vivre en Allemagne me permet entre autre d’élargir mon réseau international grâce aux étudiants et professeurs étrangers que je rencontre. Vivre en Allemagne me permet également de me familiariser avec son mode de vie ; qui est bien différent du notre, bien que nous ne soyons séparés que d’une frontière : M’adapter à ce style de vie et parfaire la langue pourraient, plus tard, élargir mes chances d’être embauchée.

Les paysages ne sont pas si différents. En revanche, comme Leipzig est une ville de l’Allemagne de l’est, l’architecture peut s’apparenter à celle des pays communistes. La population de la ville est assez jeune et dynamique, ce qui explique pourquoi, Leipzig soit en mesure d’accueillir autant d’étudiants. De plus, elle offre une petite bourse de 150 euros / an, à chaque étudiant inscrit en études supérieures. Cette dernière rembourse les trois quarts des frais d’inscription à l’université. Bien que je vive dans la résidence universitaire la plus récente et la plus cher de Leipzig, mes dépenses en matière de logement ont été divisées par deux.

A Lyon je vivais dans un appartement bien abimé datant des années 80, à 15 minutes en transport du centre ville, ou je devais payer 345e par mois sans compter les charges. Pour seulement 20 euros de plus ici, je vis dans une magnifique résidence à 5 minutes à pied du centre ville et du campus universitaire. Les charges sont comprises et inclues avec une connexion internet illimitée.Comme dans toutes les résidences universitaires de Leipzig, mon sous-sol est aménagé en garage à vélo et en salle de sport entièrement équipée (poids, tapis de course, appareil de musculation). Cette opportunité me permet de faire du sport 4 fois par semaine et pour 20 € je peux participer à des séances de sport organisées par l’université, pendant un semestre. Le coût de la vie ici me permet donc d’avoir un mode de vie exceptionnel et bien différent de celui que j’avais en France.

La plus grande différence entre ma vie étudiante à Lyon et ma vie étudiante leipzigeoise réside dans mon sentiment de sécurité. La ville de Leipzig est un peu plus peuplée que celle de Lyon. Cependant après quelques rencontres déplaisantes, je n’ai jamais osée rentrer seule passer minuit à Lyon. Toutes les étudiantes internationales que j’ai rencontré et moi-même sommes d’accord pour dire qu’aucune de nous n’a peur de traverser la ville et de rentrer seule en plein milieu de la nuit. Les allemands sont très respectueux des règles et des gens en général : par exemple les allemands n’empruntent pas le passage piéton tant que le bonhomme n’est pas vert; autre différence que j’ai constaté dès le début de mon séjour : les allemands sont ponctuels : les élèves ont toujours 15 à 30 minutes de pause pour se rendre d’une salle à une autre, ce qui justifie que les professeurs commencent le cours pile à l’heure car tous les élèves sont déjà installés depuis 10 minutes.

J’espère valider ma licence de langues en juillet pour pouvoir intégrer une école de commerce bordelaise et me lancer dans un domaine qui me passionne vraiment et dans lequel parler les langues étrangères est un atout positif non négligeable : Le commerce du vin. Malheureusement j’ai encore un long chemin à faire avant de pouvoir convaincre les allemands de préférer le vin à la bière  ! »

Cath.jpg

N’hésitez pas à aller visiter sa page facebook https://www.facebook.com/ofouigo/?fref=ts

estelle B

Entre articles multicolores, parfums sucrés et lumières scintillantes.

La période des fêtes approchant à grands pas, j’ai décidé de consacrer cet article au marché de Noël de Fribourg. Fribourg est une ville du sud-ouest de l’Allemagne, située à proximité de la Forêt-Noire et de la frontière française. Son marché de Noël est l’un des plus typiques et populaires en Allemagne et attire chaque année des milliers de visiteurs.

Pendant un mois, le centre historique de la ville est transformé pour accueillir une centaine de stands en bois illuminés. Une grande partie de ces derniers est consacrée aux produits traditionnels de Noël (décoration, jouets, bougies), aux métiers de référence (sculpteurs sur bois, lapidaires, souffleurs de verre, potiers) ainsi qu’aux produits artisanaux. Partout flotte le parfum inimitable du pain d’épice, du vin chaud et de la charcuterie fumée de la Forêt-Noire.

Les yeux des enfants et parfois même des plus grands, se mettent à briller lorsqu’ils font cuire les biscuits, qu’ils ont eux-mêmes confectionnés dans la boulangerie du Kartoffelmarkt. Ils peuvent également fabriquer des bougies multicolores dans l’atelier de la Franziskanerstrasse.

Sans titre-2

©http://www.badische-zeitung.de/fotos-weihnachtsmarkt-in-freiburg-2010?page=2#sitenavigation

estelle B

Qui ne connait pas les décors paradisiaques Grecs : des plages de sable fin, une mer d’huile transparente, un ciel couleur Azur, sans oublier ses villes blanches et bleues … En ce début d’hiver, on y ferait bien un petit tour ! On vous emmène ?

L’archipel des Cyclades

Ce regroupement de 24 îles est bien connu pour son charme légendaire. Ses villages blancs et bleus et ses ports de pêche donnent un cachet remarquable à cet endroit. Chacune des îles peut combler les voyageurs selon leurs désirs, car on peut tout y faire : des soirées de folie à Ios ou Mykonos, des vacances paisibles à Koufonissi et Donoussa jusqu’aux voyage sauvage, loin de tout à Anafi, Kimolos ou Sikinos.

L’archipel de Dodécanèse

L’archipel de Dodécanère regorge de merveilles archéologiques, presque oubliées, qui raviront les passionnés d’histoire. Ces îles regorgent de secrets, comme le monastère de Patmos, la cité médiévale de Rhodes ou encore l’île volcan Nissyros.

Les Îles Ioniennes

Ces îles semblent presque vierges tant elles sont luxuriantes par leur végétation. La nature semble y avoir repris ses droits. Entre la Grèce et l’Italie, ces îles sont comme à la frontère entre le monde Occidental et Méditerranéen.

L’archipel Saronique

Ici, on peut gouter à la Dolce Vita grecque. Ces îles tranquilles et typiques offrent un cadre magnifique pour profiter de ses vacances en famille. Elles paraissent isolées dans leur écrin de verdure, mais elles sont pourtant non loin de la capitale, Athènes.

Les Îles Sporades

L’archipel des îles Sporades est plein de surprises : entre stations balnéaires et réserves maritimes, ces îles charismatiques offrent un cadre idylique de vacances.

Les Îles du Nord

Proches de la Turquie, ces îles sont connues pour leurs vestiges historiques. On retrouve d’ailleurs à  Samos l’île de Pythagore, du nom du célèbre mathématicien, dont il est originaire.

Alors, on part quand?

caroline

 

New York, New York, New York…

Ceux qui n’y sont jamais allés, la connaissent déjà, par le cinéma, les séries télé, la musique, la littérature. New York est une machine à rêves, celle du rêve américain. Diverse, magique, vertigineuse, inventive, intensive, les adjectifs se bousculent pour la décrire.

New York est la mégapole la plus peuplée des États-Unis et la plus visitée. À côté de l’emplacement des défuntes Twin Towers, où se trouve désormais l’incontournable mémorial 9/11, émerge la silhouette à facettes bleutées du One World Trade Center. C’est aujourd’hui le plus haut gratte-ciel d’Amérique du Nord.

New York, la ville des villes. Trop petite pour être un pays et trop grande pour être une simple cité. Chaque quartier à sa propre identité, mais tout est en perpétuel mouvement. Auparavant, un voyage à New York se résumait à une visite du cœur de Manhattan. Rares étaient les touristes qui osaient s’aventurer jusqu’à Harlem, alors qu’aujourd’hui c’est un must pour sa trépidante vie nocturne. Brooklyn quant à lui, est un quartier où tout le monde s’y précipite pour humer l’ambiance de village unique et savourer les restos les plus en vue de la ville.

À propos de cuisine, elle aussi est en pleine révolution ! Une nouvelle génération de chefs est venue chambouler les traditions culinaires. Mais les incontournables restent toujours les plus prisés, tel que les bagels, les donuts, ou encore le hot-dog à déguster dans Central Park, après une balade à vélo.

L’énergie inépuisable de cette ville se ressent à tous les coins de rue. Certes, des épisodes sombres ont laissé des traces indélébiles (le 11 Septembre, l’ouragan Sandy), mais New York se relève toujours, prête pour de nouveaux défis.

new york


moi

C’est l’une des plus belles façons de voyager sur l’immense territoire américain : le road trip. Certaines routes droites sont tellement longues, qu’on bloque le régulateur de vitesse, et c’est parti pour le spectacle de paysages à couper le souffle.

734263_10200331452308166_2074614348_n

L’Ouest américain, aussi appelé Far West ou Wild West, est une région gigantesque et sauvage située à l’ouest des Etats-Unis, celle-ci suscite toujours autant de fascination : les grandes cités débordantes d’activité, les grands espaces naturels, les grands parcs nationaux…

Peu importe l’itinéraire choisi, les surprises en tout genre sont au rendez-vous. Tout est ici démesuré. Le temps et l’espace prennent un autre sens.

Los Angeles :

Los Angeles est la plus grande ville de Californie et la seconde des États-Unis. Elle est situé dans une plaine côtière de forme irrégulière, elle est limitée vers l’ouest par une centaine de kilomètres de plages et de falaises de la côte du Pacifique. Contrairement à la plupart des villes américaines, Los Angeles n’a pas de centre urbain distinct. La ville est constituée de nombreuses communes reliées par un réseau complexe de routes et d’autoroutes urbaines. Chaque communauté a son caractère bien particulier :

Le long de la côte du Pacifique, Malibu, Santa Monica, Marina Del Rey et Palos Verde sont des communautés résidentielles balnéaires de haute classe. Venice Beach, d’un autre côté est connu pour ses patineuses à roulettes en bikini, ses haltérophiles musculeux et ses habitants quelque peu excentriques. Hollywood quant à lui, est le domicile historique des studios de cinéma et Beverly Hills est toujours le domicile des vedettes de cinéma.

LA

Le parc national du Grand Canyon :

Il est le plus grand canyon au monde et de loin ! Il a été creusé par le fleuve Colorado et il est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1979.

Vous pouvez découvrir le Grand Canyon par différents moyens, le survoler en hélicoptère, le parcourir à d’eau d’âne, l’admirer en marchant ou encore l’explorer en rafting, le long du fleuve Colorado. Vous pourrez même vous retrouver en équilibre sur une passerelle en verre appelée « Grand Canyon Skywalk », à Grand Canyon West.

grand canyon

Las Vegas :

Las Vegas est une ville qui regorge d’effervescence et tient sa première place dans le monde de plus grande ville de jeux et spectacles pour adultes.

Le long du boulevard principal de Las Vegas : «  le strip », vous trouverez une multitudes d’hôtels et casinos : pyramide du casino Luxor avec l’immense sphinx, le casino de New York avec le pont de Brooklyn Bridge et la Statue de la Liberté, le casino de la tour Eiffel, le casino de la place Piazza San Marco de Venise…

Les soirées à Las Vegas sont animées par des centaines d’événements de divertissements : des spectacles typiques de Las Vegas, des événements sportifs de classe mondiale, des spectacles de musiques, de danses, de comédies avec des artistes de renoms… Cette ville semble ne jamais dormir.

Las Vegas

La vallée de la mort :

La vallée de la Mort  porte bien son nom. Le parc national de Death valley est un désert hyper aride, s’étendant sur plus de 13600 kilomètres carrés. Le climat y est extrêmement rude : la température dépasse facilement les 50° en été ! Ces conditions climatiques sont dues en partie au fait que la vallée soit située sous le niveau de la mer et qu’elle soit entourée des montagnes de la Sierra Nevada, hautes de plus de 4000 mètres, qui retiennent les masses d’air en provenance de l’ouest. Les paysages désertiques, arides et lunaires de cet immense parc national sont incontournables pour les amoureux des grands espaces.

death valley

 


moi

Il y a quelques années, j’ai embarqué à bord d’une goélette au départ de Bodrum, pour une croisière de 7 jours sur la mer Egée. Organisée par Marmara, la croisière de « La perle turquoise » m’a fait naviguer au plus près des côtes turques et des îles grecques.

Après une première nuit amarré au port de Bodrum, notre voilier a mis les voiles. Une nature éblouissante s’est alors offerte à moi, ou se sont succédés, jour après jour, de merveilleux paysages. Hormis les baignades dans les criques et la découverte des fonds marins, il était également possible de visiter les villages pittoresques et les sites antiques des alentours. L’équipage, quant à lui, était présent tout au long de la croisière pour assurer le bien-être des voyageurs dans une ambiance conviviale.

Les nuits passées sous les étoiles, sur le pont (prévu à cet effet), reste un souvenir inoubliable : L’occasion de s’endormir et se réveiller face à des couchers et levers de soleil majestueux ! Ce voyage était une véritable aventure humaine. Cette expérience hors du temps m’a permis de rencontrer des personnes d’une grande richesse de coeur.

Sans titre-2.png

estelle B

En mer Méditerranée, au large de Valence sur la côte espagnole, Majorque est la plus grande des îles Baléares : elle compte environ 800 000 habitants, qui se concentrent en grande partie à Palma, la capitale.

magaluf

Majorque est mondialement connue comme l’une des « place to be » du tourisme balnéaire : on y trouve de belles plages, des littoraux spectaculaires, des montagnes, ainsi qu’une excellente cuisine méditerranéenne !

Palma bénéficie d’architectures intéressantes et variées, que l’on prend plaisir à découvrir au cours de balades au coeur des ruelles du vieux Palma. Ce patrimoine est dû à la présence des différents peuples ayant dominé l’île, les Byzantins, les Maures, les Espagnols…

La vie nocturne majorquine est très dynamique, les noctambules y trouvent aisément leur bonheur dans des night-clubs et des bars. Il semblerait que la station balnéaire de Magaluf soit l’une des plus prisée, ainsi que Palma de Mallorca sur le Paseo Martimo.

moi

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑